Après une nuit calme, nous quittons le spot vers 11h15.
Nous rejoignons Urk: cette ancienne île est rattachée à la terre depuis la création du polder. Le caractère insulaire et les traditions de cette localité, notamment l'observation stricte du repos dominical, ont été préservés. Les habitants âgés portent encore le costume traditionnel. La pêche à l'anguille était la spécialité de l'île, elle est aujourd'hui complétée par la pêche à la sole et à la limande. Urk possède à l'heure actuelle un des plus grands marchés au poisson du continent européen. Le port a conservé son aspect pittoresque. On y voit de gros chalutiers peints avec des couleurs vives.
Urk nous semble être une ville plus populaire, elle donne l'impression d'être restée une communauté très soudée et très fermée. On apprend qu'elle est profondément ancrée dans la religion protestante. Le dialecte local, l'Urkers, est resté particulièrement vivant. Urk possède la plus grande flotte de pêche des Pays-Bas. La principale activité d'Urk a toujours été la pêche. Nous marcherons jusqu'à une petite butte près de l'église afin de profiter d'une très belle vue sur l'Ijsselmer. La brume laisse apparaître au loin un bon nombre d'éoliennes qui prennent racine dans l'eau. Magnifique. Nous déambulons ensuite dans les petites rues, au milieu des maisons. Nous nous installons à la terrasse d'un resto De Ommele...google est notre ami pour faire notre choix quelque peu compliqué, un peu de mal à traduire! En attendant la commande, nous apercevons 2 hommes en costume local.
En début d'après midi, nous quittons Urk et nous prenons la direction de Giethoorn. Cette petite ville s'étend des 2 côtés du canal Dorpsgracht. Elle est située au cœur de la réserve naturelle De Wieden, vaste région de tourbières marécageuses, où l'extraction massive de la tourbe à donné naissance à une multitude de lacs, de longs canaux et des fossés ont été creusés pour la transporter. Les chemins d'eau font office de rues. Nous sautons dans une barque et en avant ! Les pilotes se succèdent... Jule puis Sélyan, Stéphane et Diego... vitesse de pointe 3 km/h. Eh ben...on n'est pas rendu...toutes les autres barques nous doublent...on ne met plus les pieds dans l'eau car ça ralentit...on rame avec les mains...on circule avec la barque en mode marche arrière droit devant...un bon fou rire au passage...l'heure passe... Les 2 heures de location de la barque annoncées par le batelier ne suffiront pas pour faire le parcours dans les canaux de Giethoorn. On finit par comprendre que la batterie du moteur est à plat. Pas grave...on est bien là ! On arrivera à la nuit s'il le faut ! Nous explorons, au ralenti..., ce joli bourg lacustre. Nos yeux se régalent: superbe lac que nous traversons, réserve naturelle sauvage (on descend de la barque pour grimper en haut d'une tour -même Marie...- et admirer le superbe point de vue sur cette plaine), vastes plans d'eau séparés par des minuscules îles couvertes de roseaux, chaumières construites sur les îlots de tourbe entretenus avec de parfaits jardins. On passe sous quelques petits ponts de bois... Attention à la tête ! Giethoorn, commune de 2500 habitants compte environ 170 ponts. Unique ! On ne voit ça qu'ici !
Nous débarquons avec quasiment une heure de retard.
Nous regagnons Tékila et Sunrise pour l'au-revoir. Eh oui...Sunrise doit amorcer la descente. Le séjour en Hollande touche à sa fin. Tékila va poursuivre son parcours et va sûrement explorer les contrées du nord. Bonne route Tékila !
En remontant dans le combi, Diego remarque une anomalie sur Sunrise: "c'est quoi ce trou noir sur le côté ?" Aïe ! On comprend très vite qu'il manque le bouchon de la trappe à essence. Stéphane a fait le plein ce matin et l'a certainement oublié aux alentours de la pompe. Un petit coup de fil à la station...c'est confirmé ! Du coup, la descente débutera par un passage à la station près Lelystad pour le récupérer. Il se fait tard, nous dormirons au même spot qu'hier soir. Le plus est ravi, il va pouvoir faire un petit plouf !
Demain, il faudra se lever tôt pour rejoindre le marché régional de Gouda.
Sunrise cherche Tékila...
Bisous les zamzams ! Et pour info...notre ami tye and die 80's est toujours en place !

IMG_20180725_122409

IMG_20180725_124518

IMG_20180725_163010

IMG_20180725_171838

IMG_20180725_175839