Encore une excellente soirée et une douce nuit chez Simone. Nous la quitterons définitivement vers 10h pour rejoindre Edam. Avant de prendre la route, une vidange des toilettes des combis sont nécessaires...ainsi qu'un petit plein d'eau. Moment fort agréable pour ceux qui s'y collent ! Mais cela nous fait toujours autant rire, à nous les filles...
Edam se trouve en bord de mer à une vingtaine de km au nord d'Amsterdam. Cette ville était autrefois un port maritime très actif. A la suite de graves inondations, le port fut fermé et la vase enlisa peu à peu son entrée, il a donc été asséché. Cependant la ville ayant obtenu le droit du poids public et du marché au fromage se tourna vers ce commerce qui fit sa renommée. Ce dernier cessa en 1922 avec la fabrication industrielle mais la tradition à été remise à l'honneur depuis quelques années. Sur la place du Kaasmarkt on remarquera le fameux Kaaswaag (poids public) orné de panneaux peints où le fromage était pesé. Edam est une charmante bourgade, elle est dominée par une haute tour à carillon du 15ème siècle, la Speeltoren, vestige d'une église démolie, elle est traversée par des canaux au bord desquels on voit de belles maisons du 17ème siècle. Au centre, la grande place (Damplein) à été surélevée pour enjamber le canal Voorhaven de manière à laisser passer les bateaux. L'hôtel de ville, le Stadhuis, date du 18ème siècle. Il est surmonté d'un clocheton qui domine la place. Nous terminerons notre promenade par un tour à la Grote Kerk of st-Nicolaaskerk, la grande église, qui est un bel édifice de style gothique. Nous ne pourrons pas y entrer pour cause de sépulture.
Vers 12h30, nous retrouvons Tékila et Sunrise pour partir vers Hoorn.
Hoorn possède elle aussi des maisons avec des façades pittoresques dans son vieux quartier. Elle est un centre commercial actif et son port de plaisance est très dynamique.
Ces villages si proches d'Amsterdam, étendus sur une soixantaine de km, si dépaysants, que nous découvrons depuis hier appartiennent à la région Waterman et pour cause... Autrefois véritable mer intérieure, le Zuiderzee débordait d'activité. Quand l'accès au large fut définitivement endigué en 1932, cette mer devint un lac d'eau douce. Une partie des marécages ont été asséchés pour créer des polders sillonnés par de petits canaux.
A Hoorn, nous arrivons par la Rode Steen (ce qui veut dire "pierre rouge") place pittoresque qui doit son nom au sang qui y coulait lors des exécutions publiques. Nous passons devant le Waag (poids public) qui est une œuvre présumée de Hendrick de Keyser, jolie construction de 1609, en pierre bleue avec dans une niche une licorne, emblème de la ville.
Nous déjeunons au port, face à la Hoofdtoren. Cette tour à été construite en 1532 pour surveiller l'entrée principale du port. Elle est surmontée d'un clocheton en bois.
Nous flânons ensuite sur le Veermanskade : ce quai est bordé d'un bel ensemble de maisons restaurées. Pour la plupart anciennes demeures de commerçants, certaines présentent la façade caractéristique de Hoorn, avec des montants de bois sculptés.
Nous revenons aux combis par la Nieuwstraat, la rue commerçante principale dans laquelle on aperçoit l'ancien hôtel de ville, le Voormalig Stadhuis. On s'arrêtera devant une superbe maison qui possède sur sa façade Poséidon et son épouse Amphitrite, accompagné de 2 dauphins.
Vers 15h30, nous mettons les voiles vers Enkhuisen. Il s'agit d'une cité fortifiée qui fut une des 1ères villes à se révolter contre les espagnols en 1572.
Nous entrons dans la ville par le Drommedaris : imposante construction destinée, comme à Hoorn, à surveiller l'entrée du port. Ce bâtiment se compose d'une tour semi-circulaire et d'un édifice accolé où est percé une porte. Il renferme un carillon enchanteur...le plus beau du pays paraît-il ! Nous aurons l'honneur de l'entendre plusieurs fois lors de notre promenade. Mignon comme tout ! On remarque sur cette tour l'emblème de Enkhuisen, une jeune fille portant un blason où figurent 3 harengs. Nous ferons un arrêt boissons dans un bar...bouteille d'eau pour Marie ! Plus de 30 degrés aujourd'hui, le soleil cogne...il faut s'hydrater !
En fin d'après-midi, nous cherchons une petite plage pour pouvoir se rafraîchir. Pour ça, nous passons la digue. Celle-ci se nomme Houtribdijk et relie Enkhuisen à Lelystad. Elle est longue d'une trentaine de km. Au nord de la digue se trouve l’IJsselmeer, au sud le Markermeer. La digue a été achevée en 1976.
A bout de la digue, nous dégotons un spot près d'une plage. Les enfants sont ravis ! Allez, hop ! Tahiti douche en main... Tatoo et Marie s'apprêtent à prendre le grand bain... Ya plus qu'à espérer qu'avec l'eau douce ça ne mousse pas !

Toutes ces villes que nous voyons depuis hier ont chacune leur identité et c'est un enchantement pour les yeux !

IMG_20180724_105740

IMG_20180724_112659

IMG_20180724_133546

IMG_20180724_144348

IMG_20180724_160620